img

08

10/20

Les DRH face à la Covid-19 : Interview de Abdoulaye TRAORE, DRH du Groupe CCBM.

08-10-2020

La crise sanitaire s’est imprégnée sur le continent Africain et au Sénégal les répercussions de la pandémie sur l’activité économique sont tout aussi notables qu’au Maroc.

L’altération de l’économie Sénégalaise et mondiale due à la pandémie se traduit pour plusieurs entreprises, comme pour le groupe Sénégalais CCBM (Comptoir Commercial Bara MBOUP), par un changement parfois radical des stratégies internes et externes.

Le rôle du DRH s’avère ainsi crucial quant à l’accompagnement des collaborateurs dans le passage à une récession économique et à une nouvelle ère numérique des activités, encore peu familière pour certains.

 Le Directeur des Ressources Humaines du Groupe CCBM (Comptoir Commercial Bara MBOUP), Monsieur Abdoulaye TRAORE revient, dans cet entretien, sur les principaux changements auxquels l’entreprise a dû faire face depuis le début de cette crise sanitaire.


Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis M. Abdoulaye TRAORE, Directeur des Ressources Humaines du Groupe CCBM (Comptoir Commercial Bara MBOUP).

Je capitalise une expérience professionnelle de 10 ans dans ce domaine stratégique qu’est la gestion des Hommes. Allant de la gestion opérationnelle (Administration, la Rémunération etc.) à la gestion stratégique (Acquisition, Développement, Rétention des talents etc.) en passant par la gestion du climat social et des partenaires sociaux économiques.

J’ai fait mes études intégrales dans les universités sénégalaises, notamment un Master en Gestion des Ressources Humaines à l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’UCAD précédé d’une Maitrise en Droit des Affaires à l’Université Dakar Bourguiba. Auparavant j’ai eu mon Baccalauréat Série L’ 1 au Lycée Abdoulaye SADJI de Rufisque.

 

Quelle est l’activité de votre entreprise ?

 Le groupe CCBM est un Holding Sénégalais composé de plus d’une dizaine de filiales, s’activant dans les secteurs de : l’Automobile, la Grande Distribution, l’Electroménager, l’Electronique, Voyages, Assurances, l’Immobilier, le Textile, la Microfinance, le Transit, la Presse etc. Le Groupe compte à ce jour environs 500 emplois directs.

M. Serigne MBOUP, est le Président Directeur Général. Ce dernier est le fondateur du groupe qu’il a hérité de son père feu El Hadji Bara MBOUP. Ce capitaine d’industrie, acteur incontournable du milieu, a su pendant 30 ans transformer cette entreprise familiale en un vrai fleuron faisant la fierté des groupes à capitaux nationaux performant, et capable de concurrencer les plus grandes multinationales installées au Sénégal.

 

Quelles ont été les principales altérations vécues par votre entreprise lors de cette pandémie et comment ces changements ont été vécus par vos collaborateurs et vos clients ?

Les principales altérations vécues par le groupe CCBM lors de cette pandémie sont :

- La baisse des activités ;

- L’instauration du télétravail ;

- Le travail par alternance ;

- La réduction du temps de travail ;

- La digitalisation des réunions de direction via les applications telles que ZOOM ;

- Le changement des comportements (Distanciation physique, port du masque etc.).

Pour nos collaborateurs, ces changements ont été vécus très contraignants au début. Mais au fil du temps, ils ont apprécié l’efficacité de certaines nouvelles pratiques telles que : la digitalisation des réunions de direction via l’application ZOOM et le télétravail.

Pour nos clients, au début de la pandémie, c’était un peu chamboulé à l’instar de beaucoup d’entreprises mais au fur et à mesure, ils se sont adaptés aux nouveaux modes de travail mis en place.

 

Quelle a été votre responsabilité en tant que DRH face à cette situation de crise sanitaire ?

Mes responsabilités en tant que DRH face à cette situation de crise sanitaire, ont été à deux niveaux.

D’abord d’ordre organisationnel, en mettant en œuvre les changements adoptés par la direction générale et communiquer davantage avec le personnel pour une meilleure compréhension et appropriation desdites mesures.   

Ensuite d’ordre stratégique, en veillant à la rentabilité du personnel de par la coordination avec les managers du télétravail. Mais aussi de rassurer le personnel via les mesures fortes prises par la Direction Générale et en particulier le Président Directeur Général, M. Serigne MBOUP, entrant dans le cadre du respect des mesures barrières et du protocole sanitaire prévu par le Ministère de la Santé. C’est ainsi, qu’un budget considérable a été mis en place pour l’achat de masques, de gels Hydroalcooliques, de thermos flash, de savons etc.    

 

Pouvez-vous nous faire part des principaux impacts du télétravail sur votre activité ?

Le télétravail a été adopté dans le groupe comme mode de travail surtout au début de la pandémie. C’est vrai que ce mode de travail est assez innovant et présente des avantages tant pour le personnel que pour l’entreprise. Notamment :

- Moins couteux pour les deux parties (Transport, Accidents de travail et de trajet, Electricité, Logistique etc.)

- Plus de liberté pour les salariés dans l’usage de leur temps de travail

- Plus d’efficacité en principe

 

Pensez que le télétravail pourrait constituer un nouveau mode de travail efficace sur le long terme ?

Pourquoi pas. C’est un mode qui a fait ces preuves durant cette crise. Toutefois, il faudrait noter ses limites car pour les postes opérationnels tels que le front office, les employés administratifs et les ouvriers, il serait très difficile, voire impossible, causant même l’arrêt de travail effectif pouvant aller même jusqu’ à la fermeture d’un établissement.

 

Quels ont été les principaux impacts de la pandémie sur les recrutements de l’entreprise ?

Sur les recrutements, la pandémie a causé un net ralentissement des recrutements prévus mais actuellement les activités reprennent progressivement et nous sollicitons les services d’un cabinet externe spécialisé pour faire une Short List de 3 profils à faire passer en entretien final avec le PDG.

 

Quelles seraient les mesures prises par votre département en cas de détection d’un ou plusieurs cas positif(s) ?

En cas détection de cas, nous alertons le comité de veille et de suivi mis en place depuis le début de la crise. Le département RH suit et coordonne les actions suivantes :

- La prise en charge médicale

- La communication interne et institutionnelle

- L’accompagnement psychosocial

- L’intensification du respect des mesures barrières

 

Dans le but de construire un environnement propice à la reprise et à la stabilité de l’entreprise, quel sera votre défi personnel, en tant que DRH ?

En tant que DRH, mon défi personnel est de maintenir et de booster la performance de nos collaborateurs afin que le groupe CCBM puisse surmonter cette crise inédite et se relancer pleinement dans la croissance.